un aveugle

un aveugle fait apparaître
dans son souvenir opaque
un territoire qui se dérobe et se démultiplie

dans sa rêverie
comme sur un radeau pour l’approcher
le dessiner
entouré de silence
pour traverser le brouillard qui l’enrobe
seulement le désir
revivre

dans l’inquiétude de sa disparition

il fait des reproches au souvenir

Ce contenu a été publié dans vietnam 2004. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *