Archives de l’auteur : jérôme thouart

Doggerland, Élisabeth Filhol

Comment bien parler d’une tempête ? Calmement, ce qui permet la clairvoyance (tout comme Elisabeth Filhol a parlé d’une grève et de la séquestration d’un patron par ses employés, dans Bois II, ou des travailleurs irradiés dans La Centrale). Sans … Continuer la lecture

Publié dans lectures | Laisser un commentaire

ouvrir

Ouvrir les bras à l’enfant qui court vers toi. Larges sourires ouverts, dynamiques, libérés dans le lien. Ouvrir une porte pour accueillir les invités, ouvrir une fenêtre pour que l’air circule, pour rafraîchir, virer le renfermé de chez soi. Ouvrir, … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

les bulles de cidre dans le verre à thé turc

Je viens de terminer de boire le cidre que j’ai versé dans un verre à thé turc que j’ai ramené d’Istanbul en 1997, il y a bientôt 22 ans. Istanbul, où je suis allé grâce à, et avec, la femme … Continuer la lecture

Publié dans récits | Laisser un commentaire

mathématique

Ça fait longtemps que les mathématiques (science exacte ?) et moi sommes fâchés. J’avais tort ! Il y a pire que moi ! Ainsi donc, en 2019, on peut lire que 26 = 3,8 milliards. Pour en arriver à de … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

naissance

Je ne m’en souviens pas du tout. M., lui, soutient qu’il se la rappelle. Le fils d’une amie aussi. Ce serait curieux. Que se passerait-il si c’était le cas ? Comme Merlin, on pourrait connaître le passé et l’avenir, on … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

morose

Je préfère au morose le mot rose, rose comme la fleur, aux pétales rouge vif de préférence, et avec ses piquants, pour m’aider à sortir, quand je m’y trouve, de ma morosité.

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

La philosophie ça suffit

Luc Ferry, philosophe (amant de la sagesse) kantien (amour de la raison), ancien ministre de l’éducation nationale (amour des réductions de postes) a donc dit ceci à la radio il y a deux jours : « Quand on voit des … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

librairie

La librairie, n’importe laquelle ou presque, est pour moi une deuxième maison, à moins qu’elle ne soit la première. Il suffit que j’y entre pour trouver en quelques coups d’œil mes repères. Mes parents n’y allaient pas. La première de … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

kilomètres

Impossible de savoir combien j’en ai parcouru. Il faudrait qu’une machine à enregistrer tous nos déplacements, à pied, à vélo, en patins, en voiture, en métro, en bus, en train, en avion, en trottinette maintenant, soit inventée, qu’on puisse en … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

jeu

Le jeu expose celui qui est fragile. Pour lui, ce n’est pas vrai que le jeu est un amusement, un divertissement purs. Il y a un enjeu. Jouer, c’est une redistribution des cartes ; c’est penser qu’on va prendre une … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire