Archives de l’auteur : jérôme thouart

la fraîcheur *21

l’âge l’addition des jours l’incalculable quantité de battements de cœur les accélérations et les ralentissements enjambe la morne et répétitive fatigue si possible avec souplesse y surprendre de la fraîcheur qui désarçonne le désarroi allant vers l’imprévu débordant les cloisons … Continuer la lecture

Publié dans la fraîcheur | Laisser un commentaire

bribes (127)

moments vides. se rendre aux murs. routines s’obstinent consumer les ritournelles antiques de l’inhumanité, peu à peu, inévitablement la porte ouvre sur la joie venue voilée. le cœur entend le voyage des sons quête inventive mise à nue s’épanouir dans … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Un commentaire

fanthèsies

Avec P., au cours d’un échange de sms, il y a quelques jours, s’est invitée comme ça une petite impulsion récréative, issue de la réunion inattendue de notre amour de Tchekhov et de notre appartenance, plutôt tenace (encore que) et … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

bribes (126)

il projette les couleurs vives de l’imaginaire illimité de la sensation de départ. avec énergie et inquiétude il déshabille la jeune femme charnelle, brutale goûter au délicieux contact, physique, avec l’émerveillement, le vent, et mille autres énigmes vague vie, lentement … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Laisser un commentaire

fourbi du 9 avril 2018

Sentiment mêlé, le matin tôt, de fatigue qui pousserait à hiberner, à s’isoler, et de désir d’aller vers le monde extérieur, de le marquer un peu de son empreinte, d’en percevoir les attraits. Ping-pong. L’homme assis à la table du … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

bribes (125)

au rare et doux coquelicot, je souriais. continue le double visage d’un avenir radieux dérive sobriété dans l’ombre, et promesse de braises pour la peau et l’esprit, avec le soleil à proximité la surface instable, dérangeante, de la vie exploratrice … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Laisser un commentaire

les derniers métros

les derniers métros emportent les fatigués qui baillent ou rigolent, braillent ou chuchotent les corps dans le vague du sommeil qu’ils veulent ignorer, ou dans l’excitation de la prolongation de la vie brouhaha de voix coincées dans l’inquiétude grappes souterraines … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

bribes (124)

court-circuit, bric-à-brac de formes humaines gris froid, pluvieux, chante encore. son corps cherche la rosée de consolation l’avenir invité à la patience de la précarité la neige, belle quiétude pour les notes de piano vieillir sans l’émiettement, en éclats de … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Laisser un commentaire

bribes (123)

soleil ! l’homme va et vient entre eschatologie et scatologie rivage des confins du monde, par-delà les ports. bribes au fruit étrange et fantaisiste regard égaré dans les ruelles du labyrinthe. j’attends qui attire course pour une audace. désire le … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Laisser un commentaire

bribes (122)

dépourvu de plante verte, les défaillances en entraînant d’autres, le désintérêt me tenaillait la mer enveloppe la violence de la terre, toujours assoiffée, la mord, s’étend je dépouille la perte invisible, je désire les rêveries des rythmes à venir non … Continuer la lecture

Publié dans bribes | Laisser un commentaire