bribes (128)

vers l’inconnu de la tentative où les désastres s’estompent et les corps malades fêtent les soldats désarmés

essai solaire, entre pour émerveiller le paysage

extirpant de la libre association des mots les yeux clairs, tels des fenêtres. un aller simple digressant, éparpillant

mouvante nudité tourmente le temps

sur la jetée, au bord du fleuve, douce rêverie, mirage inspiré

pourquoi abandonner ? une faible lumière éclaire les danseurs du temps qui passe

un jardin fleuri parcourt le monde. la plante de mes pieds va s’échapper

Ce contenu a été publié dans bribes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *