bribes (131)

montagnes, racines gelées dans l’impassible

le temps de la vie exposé à une lente courbe où faire surgir l’invention

jour parfois virtuose avec son sens du rebond

s’émerveiller au bain de vent quotidien

retrouver la porte par où il s’est libéré du surplace

continuer encore à égrener mille grenades

Ce contenu a été publié dans bribes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *