Archives de catégorie : abécédaire

mur

Les portes du ministère restaient fermées à ceux qui ne souhaitaient pas, ou plus, se laisser embobiner. Quand ceux-là décidèrent de rentrer par la force, l’intrusion fut qualifiée par celui qui présidait les ministres d’attaque contre la République. Aveu. La … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

pluie

J’aimerais bien écrire sur la pluie, vraiment, sur elle, comme si je la connaissais intimement, elle que l’on fuit dès qu’elle tombe, et qui dans sa chute ne s’éternise pas. Expliquer pourquoi quand elle tombe, on s’en protège, dommage. Le … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

zzzzzzz

Ainsi se repose un abécédaire. Écoutons le sifflement de son -apparente- inaction. Il est le germe d’autre chose. Son repos, qui n’est donc pas, peut-être pas encore, une mort, pourrait être interrompu, par moments, par soubresauts inattendus, par des résurgences … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

yeux

Yeux. Les zyeux. Drôle de nom, organe mystérieux. Rares sont ceux qui connaissent bien le fonctionnement de l’œil. Les yeux : on ne pense pas si souvent à les couper en deux, à les ouvrir, pour voir comment c’est fait, … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Un commentaire

xénophilie

L’homme est pas mal paumé. Il y a de quoi. Pour peu que son parcours l’ait rendu nerveux et revanchard, avec ou sans raison, il accuse. Celui qui ne lui ressemble pas et ne manifeste pas la honte de sa … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

wagon

Pauvre wagon, réduit, seul, à l’immobilité, dépendant de sa locomotive, comme une bouchée de tiramisu de la cuillère, comme un nourrisson d’un sein, comme une tête d’un cou, comme un tonneau de vin, comme un étage d’un escalier, comme une … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

voyager

Ce que les hommes voyagent. Un peu comme ils parlent. Il n’y a pas grand chose d’autre à faire. Ils parlent et ils voyagent parce que ça ne leur suffit pas. Il faut projeter un trajet partant de soi vers … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Un commentaire

univers

Ça semble fou, mais je suis une partie de l’univers. Je suis un peu moins massif, pour le moment moins vieux, que l’univers, l’ u n i v e r s e n e x p a n s i … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire

tennis

Chaque vendredi soir de dix heures à minuit, quatre types d’âges variés se retrouvent sur un terrain de tennis pour taper et taper dans la balle, comme une libération de la nervosité accumulée dans la tête et le corps pendant … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | 3 commentaires

semblable

semblable à un migrant qui s’en va respirer ailleurs qui sent qu’il doit se déplacer de toute urgence à qui s’emballe à toute vitesse à une course effrénée sur le quai presque vide au ruisseau qui voudrait déborder de son … Continuer la lecture

Publié dans abécédaire | Laisser un commentaire