Archives de catégorie : la vie remue

l’incendie selon les réformateurs

Dans les forêts australiennes ravagées par les incendies, des syndicalistes réformateurs se réjouissent : leur appel que «tombe la bruine» a été entendu hier. C’est un succès. Il est de plus question qu’une conférence de seaux (j’ai un doute sur … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

«dehors»

«Dehors», assène le serveur d’un café parisien qui lance son bras comme une redondance vers un sdf. Il transporte son lit léger en carton humide, il a plu. Il est vieux, ses cheveux sont gris. Il retourne dehors. Sur le … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

s’éloigner

La vie remue, et toi, à force de tergiverser depuis des lustres, à négliger l’alerte et trop tard sentir venir l’imparable déclic qui te cloue là sur place, dans une grimace, tu regardes de ton fauteuil le ciel d’un beau … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

mathématique

Ça fait longtemps que les mathématiques (science exacte ?) et moi sommes fâchés. J’avais tort ! Il y a pire que moi ! Ainsi donc, en 2019, on peut lire que 26 = 3,8 milliards. Pour en arriver à de … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

La philosophie ça suffit

Luc Ferry, philosophe (amant de la sagesse) kantien (amour de la raison), ancien ministre de l’éducation nationale (amour des réductions de postes) a donc dit ceci à la radio il y a deux jours : « Quand on voit des … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

fanthèsies

Avec P., au cours d’un échange de sms, il y a quelques jours, s’est invitée comme ça une petite impulsion récréative, issue de la réunion inattendue de notre amour de Tchekhov et de notre appartenance, plutôt tenace (encore que) et … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

fourbi du 9 avril 2018

Sentiment mêlé, le matin tôt, de fatigue qui pousserait à hiberner, à s’isoler, et de désir d’aller vers le monde extérieur, de le marquer un peu de son empreinte, d’en percevoir les attraits. Ping-pong. L’homme assis à la table du … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

les derniers métros

les derniers métros emportent les fatigués qui baillent ou rigolent, braillent ou chuchotent les corps dans le vague du sommeil qu’ils veulent ignorer, ou dans l’excitation de la prolongation de la vie brouhaha de voix coincées dans l’inquiétude grappes souterraines … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue | Laisser un commentaire

tablée, pierre michon

La lecture et ce qu’on appelle l’actualité ont parfois de ces percussions. Dans le paragraphe qui sert de préambule à Tablée, texte consacré à deux tableaux de Manet, Michon dit s’intéresser aux « frottements des hommes entre eux ». Je lis ça … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue, lectures | Laisser un commentaire

« par le seul mouvement de sa volonté » (message à caractère informatif)

Novembre n’est pas seulement voué à nous décevoir avec ses jours qui raccourcissent et refroidissent honteusement. Il arrive aussi qu’une revue littéraire de qualité non seulement sorte, mais encore nous réchauffe. Vous aurez reconnu La Femelle du requin, qui vient … Continuer la lecture

Publié dans la vie remue, lectures | Laisser un commentaire