Archives de catégorie : le bel été (des premiers paragraphes)

le bel été (des premiers paragraphes)-8

Je m’appelle Karim Amir et je suis anglais de souche, enfin presque. On me considère souvent comme un drôle d’Anglais, un Anglais un peu bizarre, vu que je suis le fruit de deux vieilles histoires. Mais je m’en moque. Je … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -7

« Frères humains, laissez-moi vous raconter comment ça s’est passé. » Jonathan Littell, Les Bienveillantes, 2006 Cette première phrase, qui est aussi un premier paragraphe, nous plonge dans la stupeur, l’attente et la perplexité. Tant de grandiloquence, dans cette double … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -6

Ils avaient annoncé des orages pour la fin de la journée, mais le ciel restait bleu et le vent était tombé. Je suis allé jeter un œil dans la cuisine pour vérifier que les trucs collaient pas dans le fond … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -5

La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin. Il n’aima pas comment elle était habillée. Une étoffe qu’il n’aurait pas choisie. Il avait des idées sur les étoffes. Une étoffe qu’il avait vue … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -4

Je n’ai jamais cessé en effet de m’étonner devant ce que l’on pourrait appeler le paradoxe de la doxa : le fait que l’ordre du monde tel qu’il est, avec ses sens uniques et ses sens interdits, au sens propre … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -3

Il était une fois, il y a bien longtemps, trois petites filles, la première Mi, la second Do, la troisième La. Elles avaient une marraine qui sentait bon, qui ne les grondait jamais lorsqu’elles n’étaient pas sages, et qu’on nommait … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -2

Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile : « Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués. » Cela ne veut rien dire. C’était peut-être hier. L’Etranger, Albert Camus Texte découvert à l’adolescence, j’avais … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire

le bel été (des premiers paragraphes) -1

A cette époque-là, c’était toujours fête. il suffisait de sortir et de traverser la rue pour devenir comme folles, et tout était si beau, spécialement la nuit, que, lorsqu’on rentrait, mortes de fatigue, on espérait encore que quelque chose allait … Continuer la lecture

Publié dans le bel été (des premiers paragraphes) | Laisser un commentaire