Archives de catégorie : qui entrevoit l’Islande

qui entrevoit l’Islande (13)

Avancée jusqu’à la presqu’île de Dyrhólaey. Vent froid en stock, généreux. Un touriste, reflex en mains, nous montre où l’on peut voir les macareux, perchés au sommet de la falaise, une autre que celle que l’on a gravie la veille, … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (12)

Les moutons sont libres d’aller où ils veulent tout l’été, avant d’être réunis pour l’hiver, par leurs propriétaires (en quad). On les voit fréquemment aux bords des routes, souvent blancs, parfois noirs, occupées à manger, à regarder autour d’eux, ou … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (11)

corps insulaire froid, fissuré dénudé creusé jusqu’au vertige glacé exténué peau noire brûlée, déserte, rocailleuse, torrentueuse veines de lave profondes colère imprévisible, bouillonnante peau de lave pétrifiée rudesse grise adoucie de verts, de mauve apparition de fermes isolées, au pied … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (10)

invariablement infatigablement gouttes en quantité infinies rassemblées à la source invisible s’accumulent et chutent, chutent, chutent dans le bruit continuel frappent le sol semblables à d’interminables chevelures blanches magiquement tressées Seljalandfoss, Skógafoss il n’y a ni aube ni crépuscule mais … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (9)

J’ai emporté avec moi Quai ouest de Koltès. Incipit : « Et maintenant : où ? Par où ? Comment ? » Et Koch, qui vient d’arriver au hangar, demande de l’aide : « Maintenant que je n’ai plus rien, aidez-moi. » Je me … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (8)

La route suit les paysages qui s’étendent comme la vie, prend des détours, parcourt des sinuosités singulières, des nuances vibrantes, pures ou rocailleuses. Chaque virage comme un petit matin, morne ou étourdissant.

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (7)

Tentative d’incursion vers le volcan Hekla, toujours actif. La terre fonce, la verdure résiste encore, difficilement, le bleu du ciel aussi, derrière les nuages, la voiture, enfin, sur la route en tôle ondulée et caillouteuse. Au loin, le glacier Mýrdalsjökull, … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (6)

Ce que vient faire ce voyage, à peine le temps de se le demander que les kilomètres et les images s’accumulent aussi vite qu’elles s’effacent. Chaque voyage est, ou devrait être, une fissure, plus ou moins grande, plus ou moins … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (5)

Place à la force de la nature. A Geysir, les petits bouillonnements venus des sous-sols, et les jaillissements du geyser Strokkur. Brûlante éjaculation verticale qu’il est préférable de ne pas recevoir sous peine de déplaisir. Ça sent le soufre. Les … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire

qui entrevoit l’Islande (4)

Sur la route de Þingvellir (plaines du Parlement), sur une pente herbeuse, premier ensemble de cairns auquel M. ajoute sa contribution immédiatement, avec une implication et un engagement enfantins. Autour, le paysage, qui a bien voulu que la route, la … Continuer la lecture

Publié dans qui entrevoit l'Islande | Laisser un commentaire