fanthèsies

Avec P., au cours d’un échange de sms, il y a quelques jours, s’est invitée comme ça une petite impulsion récréative, issue de la réunion inattendue de notre amour de Tchekhov et de notre appartenance, plutôt tenace (encore que) et (vaguement) salariée, au système éducatif. Voici donc, la liste – ouverte, de ce que pourraient être, en guise d’hommage à prendre, inutile de le souligner, hautement au sérieux, nos thèses à T. :

Diagnostic de l’évaluation et évaluation diagnostique dans l’œuvre du docteur T.
Compétences de la mélancolie et mélancolie de la compétence chez T.
Oncle Vania et professeurs vannés.
La constante macabre chez Ivanov.
Le contrat d’objectifs dans la vie de Platonov.
Le siècle du décrochage dans l’œuvre de T. : enjeux et perspectives.
Projet de reconstruction de la Cité scolaire La Cerisaie.
Décadence et classe inversée chez T. : une lecture sociale de l’œuvre.
Les méfaits du tabac dans les Rectorats de la steppe tchékhovienne.
Poétique du dialogue ou didactique du silence dans la conversation tchékhovienne ?

Ce contenu a été publié dans la vie remue. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *