hospitalité

Enfance

C- Par effraction, par impulsion réfléchie, dans la cour de récréation, je marie mes lèvres aux siennes.

E- Se cacher, se montrer, jeux de rue, poursuites, invitations, lettres.
Je découvre chez elle l’agilité de ses doigts, à son piano. En retour je ne peux lui offrir qu’un collier timide. Nous découvrons avec confusion l’attirance.

F- Rien de sérieux, nous nous cherchons du regard,
sans cesse, nos sourires, sans cesse, main dans la main, jeu joyeux.
Brune, et ses yeux sombres pétillent. Très peu de mots, juste le nécessaire.

S- Une nuit, sur la route, naissent d’autres notes, d’autres gestes qui arrivent du silence dans un galop inattendu.
Précipité d’émotions, étincelles nocturnes.
Je m’éveille à la brûlure des lèvres.
Marche légère, corps aimantés , vibrations dénudées, mains agiles, maints instants que l’abandon déguste, en douceurs débordent.

Ce contenu a été publié dans courbes du souvenir. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *