le bel été (des premiers paragraphes) -11

La foudre m’a frappée toute ma vie. Mais une seule fois pour de vrai. Je devrais pas m’en souvenir, parce que j’étais à peine plus qu’un bébé. N’empêche, je m’en souviens. J’étais dans un champ, avec des chevaux et des cavaliers qui exécutaient des numéros. Tout à coup, un orage est arrivé, et une femme – pas Maman- m’a prise dans ses bras pour m’emmener sous un arbre. Alors qu’elle me serrait fort contre elle j’ai levé les yeux et j’ai vu le motif des feuilles noires sur le blanc du ciel.
                                                            
Prodigieuses créatures, Tracy Chevalier
 

Tout comme Mary Anning, la foudre me frappe régulièrement dans ma vie. Ce sont de petits éclairs qui me traversent, rapides et indolores mais éblouissants. Ils éclatent dans ma tête au détour d’une conversation par exemple et viennent mettre en lumière un point de questionnement qui se logeait jusqu’alors dans un repli de mon cerveau, parfois sans même que cela soit arrivé jusqu’à ma conscience. Lorsque l’éclair arrive, cette interrogation, qui me gênait sans que la question se soit clairement posée dans mon esprit, apparaît. La raison pour laquelle ces moments sont agréables réside dans le fait que l’éclair m’apporte à la fois la possibilité de débusquer cette question cachée mais il m’apporte aussi la réponse, ou du moins un début de réponse. Ce nouveau point de vue vient alors s’emboîter dans un puzzle, formé par les précédentes questions, devenues réponses grâce aux éclairs. C’est cette construction qui me permet d’appréhender mon quotidien et de m’y adapter. Je crois que ce puzzle me permet de devenir plus lucide, en tous les cas il me permet de devenir plus sereine. Je suis donc reconnaissante vis à vis des personnes qui m’entourent car c’est grâce à nos échanges « électriques » que je peux construire mon puzzle au fil du temps.

Laure d’Assonville

Ce contenu a été publié dans le bel été (des premiers paragraphes). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *