première quinzaine d’octobre 2017 : bribes

épris d’aventure collective et d’éloignement intime

dessinant les pas de côté à la règle

on découvrira une ride, à la progression très lente, sur la constellation

de surprise en surprise, une courbe déployant la joie d’échanger. invention d’un dialogue. réveil

la patience fragile traque le temps. son chant pour l’apaisement exhume les terres des rêves, que jaillissent les mots, dans un geste voué à la réinvention

des rêves, des forces naissent. ils vont. ils souhaitent. ils naviguent. ils essaient. le déséquilibre, les bouleversements, la corruption, les violences, rien ne pesait

cueillir la chair extraordinaire douce-amère pour sourire au-dessus du gouffre

distant de sa vie un peu délabrée, sans le nécessaire chorégraphe

Ce contenu a été publié dans bribes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *