qui entrevoit l’Islande (17)

En voiture. Les pneumatiques ont plusieurs fois besoin, à force de kilomètres, d’être gonflés. Retrouver du souffle et de la souplesse. Le confort et la vitesse qu’ils permettent sont précieux. Ruissellement de kilomètres. Tempo vif. Chacun notre tour, L. et moi, au volant, plaisir contraint de rouler. Accompagnement du frottement du caoutchouc sur l’asphalte seul, ou avec superposition musicale. Discussions. Silences. Lectures pour qui ne conduit pas. Sur la route, quantité de songes, de pensées se succèdent à un rythme soutenu, s’échappent vite comme si une fenêtre ouverte les empêchait de rester là (par la fenêtre de la voiture que conduisait mon père, à peine entrouverte pour laisser fuir la fumée et les cendres de ses Gitanes, pour l’enfant, l’odeur ne se dispersait pas, entêtait). Quel gâchis. Songes et pensées se promènent et s’échappent. Je regarde le visage de L. par l’intermédiaire du rétroviseur, le photographie. Ses yeux avalent la route avec facilité, se détournent d’elle durant de courts instants. Les yeux ne fixent rien de plus que quelques images, et l’instabilité tenue, que l’on engendre, et dans laquelle on s’engouffre. Rouler en Islande sans écouter Björk est impensable. Elle est l’instrument, ou le séisme, par lequel l’idée de ce voyage est apparue à L., il y a longtemps. «Pagan poetry», microséisme mélodique. Cascade de notes d’eau puis vibrations et scansion lourde, grondement souterrain. La voix de Björk avance, peuple les kilomètres de lave. Les voix du cœur naissent à l’issue de la découverte du plaisir. « I find/An accurate copy/A blue print/Of the pleasure in me. » La voix déploie un souffle parfois rauque et les graviers sur la route claquent. Enlacement merveilleux et envoûtant, inusable. Enregistrement des ondes. « Morse coded signals/They pulsate/They wake me up/From my hibernate. » Poésie païenne réveille les songes.

Ce contenu a été publié dans qui entrevoit l'Islande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *